Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 May

Une belle fin

Publié par Déborah B  - Catégories :  #avis

Critique faite par le magazine Diagonal, car elle retranscrit bien ce que j' ai pensé de ce film et elle lui rend un bel hommage.

Premier film de l'italien basé à Londres Uberto Pasolini (à suivre selon moi. Producteur de The full mony ). Avec Eddie Marsan, Joanne Froggatt

"Film fragile et délicat, tourné avec simplicité et humilité, mais qui pointe pourtant beaucoup de choses derrière son naturalisme bouleversant. Une tendre réflexion quasi-philosophique sur la société et sa façon de traiter les siens. Sur la solitude, grand mal de notre époque, sur l’importance de la vie, sur l’humanité, en laquelle le cinéaste croit si fortement, sur la possibilité de trouver une forme de bonheur dans la dévotion aux autres, sur la trace de notre passage sur Terre ou encore sur les rapports humains modernes. Profondément fataliste de prime abord avec son personnage empathique envers lequel on ne peut éprouver que tristesse et mélancolie, « Une Belle Fin » avance, lentement mais sûrement, en s’enveloppant progressivement d’une luminosité chaleureuse et émouvante, qui affectera tout le récit et son message plein d’intelligence dans sa faculté à ne jamais s’imposer, bien au contraire, privilégiant le ressenti personnel pour mieux laisser le spectateur façonner sa propre appréhension de cette belle histoire confectionnée avec finesse et raffinement."

Ça donne envie n'est ce pas? Et quel plaisir de voir l'acteur anglais Eddie Marsan, qui n'avait jamais pu exprimer pleinement son talent, dans ce premier rôle si touchant et juste ! (Nous l'avions vu dans les excellents Filth et 21 grammes, ou encore dans les Sherlock Holmes de Guy Ritchie ...). Ce petit bijou nous vient de Grande-Bretagne et malgré son petit budget, il a remporté le prix du meilleur réalisateur à la Mostra de Venise en 2013 !

 

Une belle fin
Commenter cet article

À propos

Blog amateur, amoureux du cinéma.